Pension ou pet-sitter : que choisir pour son chien ?

Faire garder son chien pour la première fois est toujours une décision compliquée. On ne sait pas à qui faire confiance et où trouver des personnes aptes à le faire. Aujourd’hui, votre choix se résume souvent à deux options : faire garder par un pet-sitter ou le mettre dans une pension. Quelle est la meilleure ?

Qu’est-ce qu’une pension canine ?

La pension canine est une grande garderie pour chien. Cette activité est régulièrement effectuée en complément par des élevages, des éducateurs canins ou des clubs canins. Le prix est moindre qu’un pet sitter. En revanche, il faut bien segmenter l’offre en deux parties.

Dans la majorité des pensions, les chiens vivent dans des chenils (voici ce à quoi ressemblent ces parcs) pendant votre absence. Seuls, ils voient les autres animaux sans être en contact permanent. Ces chenils sont à l’extérieur en été et à l’intérieur en hiver. Les animaux n’ont pas une présence humaine constante. Ce système de garde est donc fait pour les chiens habitués à être dehors et qui supportent bien l’autonomie. Si vous avez un petit chien peureux qui vous colle partout, il sera très anxieux voire déprimé dans ces pensions.

D’autres pensions dites « familiales » mettent les chiens au sein du foyer. Les animaux vivent donc en présence d’humains. La sélection des animaux est plus stricte car les propriétaires ne peuvent se permettre d’avoir des chiens agressifs avec leurs congénères. Le prix est plus élevé, mais le niveau de soins est meilleur.

Il faut aussi savoir que des vaccins supplémentaires comme la toux du chenil sont demandés par les pensions canines.

Pet sitter : comment cela fonctionne ?

Si la pension se rapproche de la garderie, le pet sitter est semblable à une nounou. Cette personne accueille soit votre chien à son domicile soit garde l’animal chez vous (une partie ou toute la journée).

Le prix est un peu plus élevé car un pet sitter garde normalement un à trois chiens au maximum. Les étudiants ou les personnes sans emploi occupent très souvent ces occupations. Il faut donc s’assurer au préalable qu’ils disposent des connaissances nécessaires pour prendre soin de votre animal, que cela soit dans les activités de la vie quotidienne ou dans les réactions à avoir en cas d’urgence.

Essayez d’obtenir quelques références sur le pet sitter ou posez-lui quelques questions pour jauger de son professionnalisme et de son amour des animaux. La plupart accepte une rencontre préalable à la garde.

Le gros avantage de cette garde est la qualité de l’attention portée à votre chien. Si vous n’êtes plus avec lui pendant quelques jours, il ne se retrouve pas seul ou effrayé pour autant. Il découvre un nouveau foyer et peut même nouer de vrais liens. Parfois, c’est même une bonne chose pour les toutous qui ont peu de contacts avec des inconnus.

Néanmoins, demandez toujours le nombre de chiens gardés en même temps. Cette activité est parfois vue uniquement comme une rentrée d’argent et certains pet-sitters se retrouvent à avoir autant de chiens qu’une pension, sans avoir le même de niveau de compétences qu’un propriétaire de pension possédant une certification.