Comment punir le chien efficacement ?

Quel que soit l’âge de votre chien, il peut arriver à un certain moment où il a fait de bêtise. Le premier réflexe qui vient dans votre tête, c’est de le punir. Ce n’est pas une mauvaise décision. En effet, une punition est vraiment indispensable dans son éducation. Cependant, elle doit être juste et équitable afin qu’elle soit efficace. Elle ne doit pas être alors violente et ne traumatise pas le chien. Par quels moyens pouvez-vous alors bien punir votre toutou ?

Punir le chien au bon moment pour qu’il puisse le comprendre

La punition est vraiment indispensable pour avoir un chien bien éduqué. Elle lui permet de savoir les limites à ne pas franchir, de comprendre la différence entre le bien et le mal. Elle est également un excellent moyen d’instaurer une relation de confiance, une harmonie entre le chien et son maître. Cependant, assurez-vous à ce qu’elle est vraiment juste. En effet, une punition non justifiée peut entraîner des troubles de comportement. Parmi eux, le chien devient agressif ou il aboie sans cesse. Suivez ce lien pour en savoir plus sur ces mauvais comportements et les solutions pour les remédier.

Pour éviter une telle situation, il faut alors punir votre compagnon pour une raison valable et à des moments précis. Comme ça, il comprend plus facilement ce que vous attendez de lui. Dès qu’il a fait une bêtise, réprimandez-le à l’instant même où l’acte est commis afin qu’il puisse associer votre réaction à son acte.

Utiliser la punition à bon escient

Il existe différents types de punition qui vous permet de corriger votre toutou. Cela dépend de l’âge de ce dernier, de la situation, des antécédents et de l’acte commis. Elle varie alors d’un chien à un autre. Donc, c’est à vous de déterminer le type qui convient le mieux à votre animal.

Vous avez le choix entre l’ignorance, le désintéressement, la punition à distance, la réprimande, la soumission forcée et l’isolement du chien. Quel que soit le type de punition que vous adoptez, il doit être toujours juste et équitable. Mettez toujours en tête qu’une punition non appropriée peut avoir des graves conséquences sur votre animal. Cela aura aussi une influence sur votre relation avec lui. Dans ce cas, la punition ne doit pas être trop sévère ni trop faible.

Opter pour de bons comportements

Certains maîtres pensent que la punition d’un chien consiste à lui frapper ou à lui gronder. Or, ce n’est pas le cas. Quelle que soit la bêtise qu’il a commise, essayez toujours d’être calme. C’est vrai que cela n’est pas si facile pour une telle situation surtout si l’erreur est grave, mais il le faut. Ce comportement évite le stress ou l’anxiété de l’animal. Quelle que soit l’erreur qu’il a fait, évitez de frapper votre toutou avec un bâton ou une laisse.

Et surtout, vous devez être cohérent et persévérant. Dès le début de l’éducation, fixez des règles bien précises. En outre, ayez de la patience. Ne vous énervez pas si votre toutou ne vous comprenez pas tout de suite, laissez-lui le temps de comprendre ce que vous attendez de lui.